Mettez du sens et des solutions dans votre vie



« Pour faire de grandes choses,

il ne faut pas être au-dessus des hommes, il faut être avec eux. »

 

Montesquieu



Ethique personnelle


Voici les engagements sur lesquels je base ma pratique du coaching.


Engagement 1 - Exercice du Coaching
Le coach, à travers sa formation, son parcours, son expérience, sa certification initiale validée par un pair et son travail sur soi permanent, s’autorise en conscience à exercer la pratique du coaching.

Engagement 2 – Confidentialité
Le coach s’astreint au secret professionnel. Que le coaching soit prescrit ou non, rien de ce qui est dit en séance ne peut être divulgué sans l’accord écrit du coaché.

Engagement 3 - Supervision
L'exercice professionnel du coaching nécessite une supervision.

Engagement 4 – Accueil du coaché
Le coach utilise l’écoute active. A ce titre il accueille le coaché et sa « parole » avec bienveillance, ouverture et non jugement.

Engagement 5 - Arrêt du coaching
Que le coaching soit prescrit ou non, le coach reconnaît au coaché le droit d’arrêter ses séances à tout moment.

Engagement 6 - Obligation de moyens
Le coach prend tous les moyens propres à permettre le développement professionnel et personnel du coaché, y compris en ayant recours, si besoin est, à un confrère.

Engagement 7 – Autonomie et responsabilité des décisions
Le coaching est une technique de développement professionnel et personnel. Par conséquent quelle que soit la demande initiale du coaché, le coach doit favoriser chez le coaché le développement de l’autonomie. De ce fait, le coach laisse au coaché toute la responsabilité de ses décisions.

Engagement 8 - Protection du coaché
Le coach adapte son intervention dans le respect des étapes de développement du coaché.

Engagement 9 - Refus de prise en charge
Le coach peut refuser une prise en charge de coaching pour des raisons propres à l'organisation, au demandeur ou à lui-même. Il indique dans ce cas un de ses confrères.

Engagement 10 - Demande formulée
Toute demande de coaching, lorsqu'elle est prescrite et financée par l’entreprise, correspond à une synthèse et à une conciliation des intérêts de l’entreprise et du coaché. Le coaché « porte » cette demande et c’est à partir de celle-ci qu’intervient le coach.

Engagement 11 - Protection des organisations
Le coach est attentif au métier, aux usages, à la culture, au contexte et aux contraintes de l'organisation pour laquelle il travaille. Il veille donc à ne pas perturber « l’écologie » de l’environnement professionnel du coaché.

Engagement 12 - Restitution au prescripteur
Le coach rend compte de son action au donneur d'ordre uniquement dans les limites établies avec le coaché et avec l’accord écrit de celui-ci.

Engagement 13 - Obligation de réserve vis-à-vis des confrères
Dans la mesure où un coaching est une relation subjective, spécifique et confidentielle entre deux individus. Le coach ne peut qu’avoir une attitude de réserve vis à vis de ses confrères.









« L'éthique c'est l'esthétique de dedans. »

Pierre Reverdy