Mettez du sens et des solutions dans votre vie
 

 

« Rien n'influence plus un individu que son environnement psychologique

et particulièrement, dans le cas des enfants,

la vie que leurs parents auraient souhaitée avoir. »

  

Carl Gustav Jung

 

 

 

Coaching scolaire et universitaire

 

Le coaching scolaire et surtout universitaire apporte une aide très ciblée aux étudiants qui face à la pression ambiante de la société ont parfois besoin d'être accompagnés dans leur vie universitaire pour faire face à des besoins précis :

 

1. Choix d'orientation

2. Préparation aux examens

3. Amélioration de son organisation

4. Réflexion sur ses choix de vie

5. Préparation aux entretiens d'embauche

6. Se positionner face au développement de la concurrence

 

Les étudiants ont besoin de recevoir les outils de base de la connaissance de soi et de la communication que leurs parents n'ont pas pu leur transmettre faute de les avoir reçu eux-mêmes.

 

Ainsi il est important que les jeunes adultes puissent investir du temps et de l'énergie sur des points clefs qui vont les aider à avancer plus sereinement dans la vie, à savoir : 

 

- Réfléchir sur ses rêves, projets, objectifs, affinités et compétences 
- Connaitre ses croyances aidantes et ses croyances limitantes

- Reconnaître ses atouts et adapter son orientation (études-formations)
- Renforcer sa confiance en soi

- Accepter de se tromper

- Etre à l'écoute de ses ressentis et apprendre à les exprimer
- Apprendre à mieux se connaître et à mieux communiquer

- Savoir dire non

- Apprendre à faire et à recevoir une critique
- Gérer son stress avant les examens

- Savoir écouter et comprendre les opinions, le ressenti, les désirs d’autrui

- Oser dépasser ses parents

- Penser "positif"

- Apprendre à accompagner le changement

- Mieux gérer son temps

 

 

 

Pour les jeunes diplômés qui occupent leur premier poste, voir également le site

www.sens-et-solutions.com/9.html dédié aux  collaborateurs en entreprise.

 

 

 

 

 

 

« Il vaut mieux enseigner les vertus que condamner les vices. »

Baruch Spinoza